L'esprit du sprint.

200 mètres de folie.

Quand l'univers de la customisation se réunit, il est surtout question d'inspiration pour les motos – et aussi d'accélération de zéro à soixante. Dans l'esprit du sprint, la victoire est secondaire, seul compte le plaisir sur les 200 mètres.

«
L'esprit du sprint, c'est l'équilibre entre la vitesse et le plaisir. Sur le dragstrip, pas la peine de rechercher l'équilibre. C'est lui qui te trouvera.
»

Kengo Kimura

Heiwa Motorcycle

On ne s'entend même plus penser dans la dernière ligne droite du célèbre Circuit de Solitude à Glemseck 101. À mesure que le vrombissement des motos se fait assourdissant, le niveau d'adrénaline monte chez les motards comme chez les spectateurs. La solitude ? Pas aujourd'hui. Une pure ambiance de course émane du site du célèbre Circuit de Solitude, inauguré en 1903 et majestueusement surplombé par le château souabe du même nom. Ultérieurement, la piste commença à servir également comme circuit de Formule Un, avant d'être abandonnée en 1965.

+ Lire la suite

Depuis déjà 12 ans, la petite ville allemande de Leonberg vit au rythme des sports automobiles. Mais l'ambiance d'aujourd'hui est différente car il s'agit de dragster, ou course d'accélération. Bricoleurs amateurs contre préparateurs renommés, motards du dimanche contre légendes de la course. Kengo Kimura de Heiwa Motorcycle a spécialement fait venir du Japon par avion son tout dernier bijou, basé sur la R nineT Scrambler. Sur le dragstrip, il conduit de la même manière que les champions du monde Freddie Spencer et Kevin Schwantz ou que des stars du moment comme Nate Kern. L'adrénaline coule à flots dans ses veines. L'esprit du sprint.

+ Lire la suite

L'esprit « Easy Rider » des sixties est omniprésent à Glemseck 101. Veste en cuir au lieu du Gore-Tex. Casque ouvert au lieu de la visière complète. Pas de place pour la conformité. Tradition et tendance se combinent en un savoureux mélange de patrimoine sans compromis. À quoi bon être raisonnable quand on peut être déchaîné ? Ainsi, la Scrambler customisée de Hayden Roberts a des airs de voiture de sport venue tout droit des seventies ; et Rolf Reick, alias Mister Krautmotors, célèbre son « E-LisaBad ». Le dragster électrique surprend, désoriente, fascine – et amuse la galerie avec son burn silencieux. Les ondes positives d'abord. C'est ça, l'esprit du sprint.

+ Lire la suite

Soulfuel sur le dragstrip.

Soulfuel sur le dragstrip.

Tout est dans le boxer : des pointures de la customisation comme Kengo Kimura, Hayden Roberts ou Jens vom Brauck ont interprété les moteurs 4 soupapes sur un mode créatif et les ont jetés dans la course. Soulfuel ravitaillée sur la piste.  

+ Lire la suite

Sur le podium.

Sur le podium.

Aluminium aminci à la main, éléments de carbone, Art Déco : c'est tout le gratin de la moto customisée qui semble s'être réuni à l'Essenza Sprint. Les icônes présentées ne pouvaient donc pas être plus différentes. Élégance blanche pure ou puissance noire : au final, l'essence d'une moto est la clé.  

+ Lire la suite

Le cirque ambulant.

Le cirque ambulant.

Quand les « Sultans of Sprint » débarquent sur le dragstrip, l'ambiance devient électrique. L'initiateur, Seb Lorentz dit « The Lucky Cat », a réuni les aficionados de moto venus de toute l'Europe à l'occasion de ce spectacle de vitesse grisante. Attention ! Dragsters en rase-motte.  

+ Lire la suite
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.
Des motos appropriées.
spinner