Danse sur la corde raide.

Démonstration pendant les journées BMW Motorrad.

Lorsque Sarah Lezito fait des cascades à moto, c'est comme si sa moto se mettait à danser. Lors des journées BMW Motorrad, la jeune Française fait danser la S 1000 R et met en jeu sa réputation de meilleure cascadeuse moto du monde dans l'acrobatique « Street Dance ».

Séance d'entraînement tôt le matin : Sarah Lezito fait danser sa moto.

Dans l'arène de l'événement, le silence se fait dans le théâtre lorsque la lumière s'éteint. Le rideau tombe et Sarah Lezito fait son entrée sur scène pour les journées BMW Motorrad à Garmisch-Partenkirchen. Son apparence va de pair avec le son de la S 1000 R qui rompt le silence. La jeune femme de 24 ans fait danser sa moto comme s'il s'agissait d'un BMW, pas d'une BMW. Avec ses drifts, elle dessine des figures parfaites en forme de huit sur l'asphalte, puis exécute un enchaînement de figures de son répertoire.

+ Lire la suite

La S 1000 R comme moto de cascade

Version cascade moto de la S 1000 R.

Sarah a choisi elle-même sa monture et elle est convaincue qu'elle convient parfaitement pour des cascades.

Version cascade moto de la S 1000 R.

La nouvelle cascadeuse moto BMW Motorrad a choisi elle-même sa monture. « Je trouve la S 1000 R surprenante et originale. Je suis impressionnée par ses capacités. Cette moto convient parfaitement à mon style et le renforce. » Sarah trouve la moto relativement légère et très maniable. Mais il a quand fallu faire quelques transformations pour adapter la S 1000 R aux cascades. Sarah a d'abord remplacé le pignon d'entraînement pour pouvoir exécuter les figures techniques à vitesse très lente. Elle a complètement éliminé les feux et stocké les systèmes électroniques derrière le carénage. Le réservoir a été personnalisé pour permettre à Sarah d'exécuter encore plus de figures acrobatiques. Elle a remplacé le guidon et les repose-pieds. De plus, la moto a été équipée d'un frein à main pour la roue arrière.

+ Lire la suite

Cascadeuse avec un talent pour la mécanique.

« Lorsque je démolis quelque chose sur ma moto, je ne veux pas attendre un mécanicien. Je suis trop impatiente pour cela », confie Sarah Lezito.

Cascadeuse avec un talent pour la mécanique.

Sarah effectue la plupart des travaux elle-même sur la moto. Elle adore toutefois que son meilleur ami Romain lui donne un coup de main et réalise même des pièces pour sa moto. « Parfois, je n'ai pas d'autre choix que de faire les choses par moi-même. Lorsque je démolis quelque chose sur ma moto, je ne veux pas attendre un mécanicien. Je suis trop impatiente pour cela. Mais en général, je suis très contente lorsque Romain me donne un coup de main et que je peux lui confier la mécanique. » Sarah n'y va pas de main morte avec ses motos. Si une machine veut être à la hauteur de son pilote, elle doit être robuste. « J'ai déjà endommagé beaucoup de motos », dit-elle en riant, « mais nous avons pu en général les réparer. »

+ Lire la suite

Entraînement avec Chris Pfeiffer

Le grand modèle de Sarah Lezito, c'est Chris Pfeiffer. Quand elle était adolescente, elle essayait d'émuler le motard cascadeur. « Chris m'inspirait. À l'âge de 14 ans, j'ai réussi à avoir une photo avec lui lors d'un des ses spectacles en France », se rappelle-t-elle. « Je suis fière de suivre son modèle et j'espère un jour être aussi bonne que lui. Il a tant fait pour notre sport. C'est aussi quelqu'un de super avec un vrai style. » Lorsque Chris Pfeiffer a appris que Sarah Lezito allait faire des cascades pour BMW Motorrad, il l'a immédiatement invitée chez lui en Bavière. « Nous nous sommes entraînés sur son terrain et je lui ai parlé de mon projet avec la S 1000 R », dit Sarah. « Il était plutôt impressionné et m'a proposé d'utiliser sa F 800. Mais je préfère dresser une moto de grande puissance plutôt que de régler une moto pas assez puissante. Je suis habituée aux quatre cylindres et je ne peux pas imaginer de meilleure moto que la S 1000 R. »

+ Lire la suite

Le style de Sarah

Figures parfaites.

Sarah a inventé son propre style et perfectionné ses figures.

Figures parfaites.

En dépit de son talent, c'est en travaillant dur qu'elle s'est distinguée des autres cascadeurs. En particulier parce que les filles ont du mal a exécuter certaines figures particulièrement difficiles, réservées aux garçons. Sarah a donc élaboré sa technique de cascade sans se baser sur des figures extrêmement difficiles à exécuter. « Je n'ai pas inventé de figures, mais mon propre style. J'exécute mes propres figures en essayant de perfectionner chaque technique. » Sarah adore exécuter les sauts sur le réservoir, les glissades et par dessus tout les arrêts debout sur la roue avant. « Je pourrais les faire jusqu'à ce que le frein de la roue avant soit totalement usé », dit-elle.

+ Lire la suite

Flexibilité et légèreté.

Chaque mouvement illustre la finesse du pilotage de Sarah.

Flexibilité et légèreté.

Pour être au top de sa forme pour exécuter sa danse sur la moto, Sarah doit s'entraîner dur. « Je travaille beaucoup sur ma flexibilité. J'ai mis beaucoup de temps à trouver le bon équilibre et je dois m'entraîner sans cesse pour ne pas perdre ce feeling. Pour moi, les figures qui exigent de l'élasticité sont vraiment excitantes. Je fais donc tout pour les réussir. » En outre de sa capacité de concentration, Sarah est aussi très douée pour les cascades à moto. Elle pilote sa moto comme si elle ne pesait rien. Chaque mouvement est parfait et illustre la finesse de son pilotage à moto. Et le public est conquis par le « style de Sarah ».

+ Lire la suite

Danse au son du moteur.

Pour sa Street Dance, Sarah n'a pas besoin de musique. Pour elle, « le meilleur son, c'est celui du moteur. »

Danse au son du moteur.

Sarah n'a pas besoin de musique pour sa danse. « La meilleure musique est celle du moteur. Je veux l'apprécier à 100 pour cent. Tout le reste me distrait lorsque je m'entraîne. » Lorsqu'elle se prépare à l'entraînement, Sarah aime écouter de la musique pour se mettre en train. Après, seule la moto et elle existent – et le silence. « La S 1000 R a un bon son. Je ne veux pas de bruits extérieurs pour le cacher. » Elle a conservé l'échappement d'origine. C'est un son suffisant pour elle.

+ Lire la suite
«
Je préfère dresser une moto de grande puissance plutôt que de régler une moto pas assez puissante. Je ne peux pas imaginer de meilleure moto que la S 1000 R.
»

Sarah Lezito

Street Dance à Garmisch-Partenkirchen

Juste à temps pour les journées BMW Motorrad, Sarah a terminé son entraînement sur la S 1000 R et présente un spectacle de grande classe dans l'arène de l'événement.  « L'atmosphère est super et même l'asphalte est parfait. Je suis vraiment impatiente de présenter mes cascades ici », dit Sarah et commence sa Street Dance sur la S 1000 R.

+ Lire la suite

S 1000 R

S 1000 R

Roadster

En savoir plus
D'autres histoires susceptibles de t’intéresser.