Peter Hickman

À 300 km/h dans le tunnel. Peter Hickman est le genre de personne à mettre la prudence à l'écart.

Il faut être fou pour rouler sur des circuits de routes sinueuses à 300 km/h. Peter Hickman affirme que c'est inné ou pas. Ce n'est donc pas de la folie. Car ce serait en faire une analyse trop poussée. Et penser n'apporte rien. C'est avec des sensations que tu arrives quelque part. Découvre quelles sensations le font vibrer lorsqu'il est sur une HP4 RACE – dans ce qui suit.    

«
La plupart des gens pensent qu'ils peuvent acheter une moto et la transformer en superbike, mais ils ne peuvent pas se le permettre financièrement.
»

Peter Hickman

«
Les coureurs à moto ont toujours cherché a avoir des frissons provoqués par la haute vitesse. Je pense que c'est quelque chose qu'on porte en soi depuis l'enfance, soit tu as cet état d'esprit, soit tu ne l'as pas.
»

Peter Hickman

Attention, prêts, partez !

Avec la HP4 RACE sur l'île de Man.

En savoir plus
D’autres récits qui pourraient t’intéresser.
Des motos appropriées.
spinner